Tag Archives: tea party

The Tea Party @ Métropolis

C’est avec beaucoup d’attentes que nous nous aventurions ce samedi dernier au Métropolis de Montréal.  Nos billets en poche depuis déjà quelques semaines, nous étions tous bien préparés mentalement à assister pour la toute première fois à un spectacle des Tea Party.  Je dois nous avouer déjà conquis d’avance, leur plus récent album The Ocean At The End figure certainement parmi mon Top10 des sorties 2014 et leur blu-ray Live From Australia sorti en 2012 fait également parti de mon Top10 des shows enregistrés à voir.  Durant l’heure d’attente qui nous séparait de la prestation, chacun s’amusa à parier sur les pièces qui nous seraient présentés, particulièrement la pièce d’ouverture.

The-Tea-Party-01-teal-colour

Qu’il en déplaise ou non, avant d’avoir réponses à nos questions, il fallait passer par la première partie qui était assurée par le groupe The Mandevilles.  Ce groupe canadien originaire de Welland nous offrit un Rock And Roll Américain très typique, la sauce country en bonus.  Avouons que le jolie sourire et les déhanchements de la chanteuse n’étaient pas assez pour satisfaire notre soif de Tea Party.  Malgré tout, The Mandevilles s’avéra une première partie très solide et nous donne droit à quelques riffs très entraînant et certains même assez intéressants.

C’est sous les hurlements et applaudissements du public que se présentèrent sur la scène les trois musiciens du groupe.  Très rapidement, on a pu reconnaître les notes de la première pièce, The L.O.C. (The Line Of Control), titre d’ouverture sur leur plus récent opus qui semble déjà ravir toute la foule.  Sans attendre nous sommes entraînés dans la vibe du groupe, rien ne pourrait alors arrêter cette expérience, pas même un léger incident technique avec la guitare de Jeff Martin lors de la prestation de The Bazaar.  On en oublie le temps, on en oublie nos malheurs quotidiens, tout ce qui se passe dans notre tête c’est le moment présent, la voix de Jeff Martin si particulière qui nous a tant charmé depuis leur tout premier album éponyme.

Bien que nous rêvons d’entendre les vieux succès du groupe, ceux qui nous ont fait tant espérer la reformation du groupe de 2006 à 2011, The Tea Party nous livre plusieurs de leur plus récents succès.  The L.O.C. , The Black Sea, The 11th Hour, Water’s On Fire et The Ocean At The End, cinq pièces qui viennent nous convaincre de leur efficacité sur scène, particulièrement The 11th Hour qui fut accompagné d’une sublime introduction de Halcyon Days interprété à l’aide d’un Godin Multioud 11 cordes, nouvelle acquisition de Jeff Martin.  C’était d’ailleurs la première fois qu’il l’utilisait sur scène.

Les plus vieux succès du groupe ne sont pas mis de côté, la prestation de près de deux heures offerte par la formation Canadienne a tout pour satisfaire un public varié.  On aura même droit à plusieurs medleys tout au long du spectacle qui permettront de savourer plus d’une pièce du groupe.  C’est ainsi que nous fut offerte Release, interprété au centre de Water’s On Fire, qui s’avéra une pure merveille à entendre en live, nous qui doutions au départ du choix de ce single.  C’est au cours de l’interprétation de Save Me que le groupe nous offrit des passages de la mythique The Messenger et également une reprise de Led Zeppelin, Kashmir, pour ensuite revenir sur Save Me, un medley particulièrement intéressant et enivrant.

The-Tea-Party

Le groupe ne manquera pas d’utiliser l’éventail de ses capacités, du solo de Theremin durant Lullaby à l’utilisation d’archet sur une guitare ou l’utilisation d’un Esraj, ce prestigieux instrument originaire de l’Inde.  L’énigmatique Stuart Chatwood démontrera comme toujours hors de tout doute le rôle qu’il tient au sein du groupe.  Tel un pilier central, il assure la cohésion entre toute ces sonorités bien distinctes par son utilisation particulière de son instrument principal, la basse, mais également l’utilisation de son système numérique.  En tout temps il jette un regard rapide sur son écran, prêt à pallier toute éventualité.  Jeff Martin assure le lead d’animation, allant d’anecdotes à l’auto-dérision, il ne cesse de demander la participation de la foule qui ne tarde jamais à lui répondre.

The Tea Party c’est essentiellement un trio de musiciens exceptionnels.  Jeff Burrows assurera toujours un drum très présent qui saura s’estomper au bon moment.  Stuart Chatwood et Jeff Martin manipulent tout deux plusieurs instruments et sauront nous transmettre ce désir de vouloir élargir notre collection.  Je ressort de ce spectacle avec une seule idée en tête, jouer davantage, découvrir encore de nouveaux sons, mais surtout, apprécier à nouveau un show de Tea Party.

LE FRÈRE

Set-List du show (http://bit.ly/1B9MePB) :

  1. The Line of Control
  2. The Bazaar
  3. The Black Sea
  4. Psychopomp
  5. Fire in the Head
  6. The 11th Hour (with Halcyon Days  intro)
  7. Lullaby
  8. Water’s On Fire / Release/Water’s On Fire
  9. Save Me/The Messenger/Kashmir/Save Me
  10. The Ocean at the End
  11. Temptation/Transmission/Temptation
  12. Heaven’s Coming Down/All Along the Watchtower/Heaven’s Coming Down
    Encore
  13. Winter Solstice
  14. Sister Awake/Pulse/Sister Awake

Voici un prestation du groupe en 2012 lors du Reformation Tour

Advertisements