Tag Archives: lagwagon

…Honor is all Rancid knows

Voilà un huitième album studio qui nous est offert par la bande de Tim Armstrong.  Un album qui a tout pour plaire aux vieux fans comme aux nouveaux, un album qui procurera certainement quelques sourires nostalgiques à tout ceux qui suivent le groupe depuis leur succès mondial …And Out Come The Wolves.  D’ailleurs y aurait-il un lien entre les trois points présents devant le nom de ce nouvel album et son prédécesseur?

640x360

Rancid est l’un de ses groupes punk ne vieillit tout simplement pas, et c’est à ces groupes qu’on définit le Punk.  NOFX, Bad Religion, Pennywise, The Offspring, Lagwagon et Rancid sont ces bands qui ont popularisé la musique Punk dans les années 90, un genre de musique qui n’a plus cessé de prendre de l’expansion depuis.  Évidemment, je ne m’attendais pas du tout à une déception lors de l’annonce d’un nouvel album pour Rancid, ayant particulièrement affectionner Let The Dominoes Fall paru en 2009.  Néanmoins, à ma grande surprise, …Honor Is All We Know s’avère encore plus surprenant que tout ce que j’avais imaginé, je me surprend à croire qu’il arrive même à la cheville de …And Out Come The Wolves.  Le producteur de cet album est nul autre que Brett Gurewitz, guitariste de Bad Religion et propriétaire du label Epitaph Records.

L’album commence déjà très énergique avec les pièces Back Were I Belong, Raise Your Fist et Collision Course, trois pièces qui sauront bien vite nous transporter dans la vibe Rancid.  …Honor Is All We Know nous entraîne par des “Oi Oi Oi!”, des back vocals bien placés, des riffs de basse puissants et la voix de Tim Armstrong qui réussie à nous charmer par son côté hors-norme assumé.  On a droit également à Lars Frederikson au chant sur plusieurs pièces de cet album, ce qui permet de profiter à 100% du potentiel du groupe, les interventions de Lars apportant toujours leur lot de surprises au son du groupe.

C’est malheureusement trop rapidement qu’on fera le tour de cet album après moins de 33 minutes réparties sur 14 pistes.  On peut néanmoins rapidement passer outre ce point négatif par la qualité de ce qui nous est livré.  Les pièces Honor Is All We Know, Already Dead et Malfunction font parties des pièces qui nous rappellent le début du groupe.  Somme toute, bien que physiquement la bande de californiens ne se ressemble plus tout après des années à vivre comme des punk-stars, leur musique dégage toujours encore aujourd’hui la même énergie puissante qui nous fit tripper dans notre jeunesse.  Le jeune punk qui se trouve toujours en moi ne peut s’empêcher de le dire, Punk’s not dead!

LE FRÈRE

Advertisements